L'aGitation dans la BoîTe à outIls - textes - masculinisme
experts


Depuis les années 1990, des « experts-psychologues/psychiatres » s’insèrent dans la formation auprès de professionnels du secteur judiciaire, médical et social, et sont même sollicités par des tribunaux pour donner des avis auprès des juges en matière de pédo-criminalité (violences sexuelles sur mineurEs, incestes). Dans tous ces lieux de pouvoir et de contrôle social, ces « experts » tentent de renverser le rapport accusateur-trice/accusé : ils mettent en doute la parole de la victime (Voir notamment : Léo Thiers-Vidal, « Humanisme, pédocriminalité et résistance masculiniste », 2004. et Léo Thiers-Vidal, « Ça se passe près de chez vous : des filles incestueuses aux mères aliénantes », 2006, vu le 23 décembre 2009.).

Le concept de Syndrome d’Aliénation Parentale (SAP), joue un rôle redoutable. C’est l’idée que les mères, dans les conflits de droit de garde, conditionneraient l’enfant à haïr le père, et à le dénoncer pour des violences, notamment sexuelles, imaginaires.

La définition du SAP, par Richard Gardner, son promoteur : « Le SAP est un trouble propre aux enfants, survenant quasi exclusivement dans les conflits de droit de garde, où un parent (habituellement la mère) conditionne l’enfant à haïr l’autre parent (habituellement le père). Les enfants se rangent habituellement du côté du parent qui se livre à ce conditionnement, en créant leur propre cabale contre le père. »(Gardner. R.A. (6 septembre 1993) « Dr. Gardner defends work on sex abuse ». National Law Journal, p. 16.).

Ce concept a marqué des points depuis l’affaire d’Outreau. Des voix se sont élevées à la suite du procès pour remettre en cause de façon systématique les accusations d’abus sexuels émises par des enfants, prolongeant dans le domaine de la pédo-criminalité la croyance que, désormais, les enfants auraient le pouvoir sur les adultes, que ces derniers seraient aujourd’hui à la merci d’une fausse accusation de la part d’un enfant.



Hubert Van Gijseghem

par Brochure antimasculiniste, 27 février 2010
Dans un texte consacré en particulier à Hubert Van Gijseghem et publié en 2004, Léo Thiers-Vidal le présente ainsi : « Professeur à l’université de Montréal, il est également expert judiciaire et intervient dans la formation de magistrats, de psychologues, (...) suite

Paul Bensussan

par Brochure antimasculiniste, 27 février 2010
Expert psychiatre auprès de la Cour d’appel de Versailles depuis 1996, agréé par la Cour de cassation depuis 2007, il propage auprès de ses pairs et des médias des idées dangereuses pour les enfants, comme celles de fausses allégations d’abus sexuels, (...) suite