L'aGitation dans la BoîTe à outIls - textes - masculinisme - sciences humaines
Eric Verdier
par Brochure antimasculiniste, 9 mars 2010


Eric Verdier est psychologue, chercheur à la Ligue française pour la santé mentale. Il a publié plusieurs ouvrages dénonçant l’homophobie. Son positionnement politique est un mélange de revendications LGBT, liées notamment à la prévention du suicide des jeunes gays et lesbiennes, et de clichés masculinistes (suicide des pères séparés) comme en témoigne son Manifeste citoyen pour les garçons, les hommes et les pères [1], diffusé pendant les élections présidentielles et législatives de 2007. Son Manifeste se termine sur cet appel aux politiques :

« Nous vous demandons de vous engager à rajouter dans notre code civil que le magistrat, s’il rejette la résidence alternée, doit confier la résidence principale de l’enfant à celui des deux parents qui demande la résidence alternée et la rend possible et non à celui qui la refuse ou la rend impossible (Article 373-2-9). »

Ce qui revient à lier les mains d’une mère, ou d’un père qui refuserait de partager la garde avec unE conjointE violentE ou abusif/ve envers l’enfant. Eric Verdier résume ainsi sa démarche : « Apprendre à se parler entre hommes à propos de la paternité, de la sexualité, la place de l’homme au sein de la famille ou de la Société et l’appréhender – pour une fois – comme une victime de discriminations [souligné par nos soins] plutôt qu’en coupable… » [2]. Il a participé au film Des hommes en vrai. Il y déclare notamment que pour lui, « c’est ça l’avancée du féminisme : pouvoir être à la fois une s... et une bonne mère ».

[1(http://www).altersexualite.com/spip.php ?article74 vu le 19 juin 2009. Dans le même genre il y a aussi sa « Lettre aux députés » : (http) ://pariteparentale.over-blog.org/article-1545741.html

[2(http://www).altersexualite.com/spip.php ?article510 vu le 19 juin 2009.





Retour au sommaire