Pervers narcissique 3
La termite brailleuse, 5 novembre 2012

Suite et fin...

"La violence conjugale se développe à travers des cycles dont l’intensité et la fréquence augmentent avec le temps.

En effet, dans un contexte de violence conjugale, surviennent des périodes d’escalade de tension, débutant généralement par des agressions psychologiques : dénigrement de ce qu’est la femme, de ce qu’elle dit et fait. Par la suite, la violence verbale s’installe. Elle représente l’étape qui précède souvent l’agression physique.

La phase d’explosion de la violence peut sembler se caractériser par la perte totale de contrôle du partenaire violent qui peut survenir à partir du moindre incident. En réalité, cette perte de contrôle est un moyen efficace pour terroriser l’autre. Cette phase est la plus courte et la fin de l’accès de violence semble liée à l’épuisement physique et émotionnel de l’agresseur ou de la victime (l’agresseur a le sentiment qu’ "elle a compris").

Après cette crise, s’installe une période de rémission. Le conjoint a tendance à regretter ce qu’il a fait et à vouloir se faire pardonner : craignant de perdre sa partenaire, il minimise les faits, justifie son comportement par des facteurs extérieurs à lui, promet de ne plus recommencer. La femme se considère alors en partie responsable de ce qui vient de se passer.

La femme se percevra elle-même comme incompétente dans sa vie de couple et ailleurs, elle se sentira responsable de la violence du conjoint. Dévalorisée, elle se sentira incapable de s’en sortir ou d’améliorer sa situation."

http://www.sosfemmes.com

Quelques éclaircissements sur le terme psychologique de "pervers narcissique" ou manipulateur :

http://pervers-narcissiques.fr/Reco...

bd féministe

FIN

N’oubliez pas : vous pouvez témoigner pour voir votre histoire traduite en BD. Cliquez ici





  • Pervers narcissique 3
    30 novembre 2012 , par Lilith

    Courage,

    Il est toujours dur de prouver quoi que ce soit contre ce genre d’individu, surtout qu’ils sont toujours aimable socialement parlant et qu’il vous font passer "sans le vouloir" pour une personne méchante.
    J’ai vu mon père essayer de détruire ma mère de la sorte et je compatis à votre douleur. Ne doutez jamais d’avoir fait le bon choix en le quittant ! Et peu importe les "amis" perdus, vous finirez par rencontrer des gens qui seront de véritables amis, et qui vous apprécierons pour vous.

    Courage et bonne chance pour la suite !!


    • Pervers narcissique 3
      3 janvier 2013 , par toun

      Bonsoir,
      Merci pour vos encouragements...., oui c’est vrai que j’ai fait le bon choix même si pour celà il a fallu que je m’enfuie en pleine nuit.....
      Mais ce que je sais aussi c’est que malheureusement cette histoire remonte continuellement et que j’aurais beaucoup de mal à faire confiance à un autre homme....

      Cette petite BD est très bien faite et je remercie la personne qui a été à mon écoute....

      Je vous souhaite une très bonne année 2013


      • Pervers narcissique 3
        12 janvier 2013 , par VANESSE

        MA FILLE VIT AVEC UN PEVER depuis plus d un an je n ai plus aucune nouvelles d elle pourtant elle est moi c été fusionel il l a emmené a600km de chez nous j espere de tout coeur qu un jour elle aura le declic de partir


        • Pervers narcissique 3
          25 janvier 2013 , par sarah

          Bonjour à tous,

          Pour ma part je n’ai jamais compris le sentiment qui était celui de n’être jamais vraiment heureuse il me manquait qu’elle que chose !
          je suis en couple depuis 20 ans et marier depuis 10ans les première année rien n’a dire toute ma famille l’avais mis sur un pieds d’estale et me répétait combien j’avais de la chance de l’avoir,
          petit à petit des signes sont apparu mais je les justifiaits après tout il faut des fois mettre de l’eau dans son vin,il s’en prenait à ma famille alors que eux ne voyais que lui mais évidament devant eux il fesait bonne figure mais une fois seul avec moi il les critiquait et moi je disait rien j’aurais du tampis,
          lors des dîner de famille il fessait le tout gentil et mine de rien il me disait" ta mère me dit encore une fois resert toi"on fous le can ta compris,évidament eux ne l’entendais pas ou alors tu reste assise tu ne débarasse pas la table ta soeur na qua se bouger un peux !!
          j’ai toujour tout cacher j’avais honte et aussi je croyait que le problème c’était moi vraiment,
          un jour ma maman qui à toute sa famille à 100KM me demande de venir nourire sont chat qui est en faite celui de mon frère car elle partait pour le week-end mon frère était également absent je lui dit OUI on vit à moins de 2KM se n’est donc pas un problème je le dit à mon mari il me dit non ton frère n’a cas revenir et s’en occuper ma maman me dit donc c’est bon pour vous ?je n’osait pas lui dire que mon mari ne voulais pas je suis rester asser vague et mon mari me disait chaque jour tu l’as dit à ta maman je lui disait qu’est ce que ca peut bien fair finalement se n’est que 1 jour mais il restait sur sa position j’avais l’impression qu’il avais bon,j’en n’ai eu marre de le couvrire et d’inventer une histoire pour ne pas y aller donc je lui et dit elle est rester très surprise et étonner que mon mari d’habitude toujour serviable elle est tomber de haut,le soir il me demande si je lui et dit je dit oui j’ai dit que tu ne voulais pas hé bien ça ne lui à pas plus dutout il à sauté sur le téléphone pour lui expliquer !!il n’y avais rien à dire il était démasquer !
          voila un échantillons de lui,je l’ai quitter 3 fois cette année 2012 et il me disait que j’était égoiste que je ne pense qu’a moi et que je dois penser à notre famille pour notre fils etc...je culpabilisait et je retournai et après 2 jours je regrettais déjà et puis le piège se refermait sur moi je ne pouvais plus aller nul part sans quoi il venait avec.
          il fait question et réponse à la fois je l’ai quitter pour la dernière fois le 16/01/2013 j’espère pour la dernière fois.

          courage à vous tous